Tourisme bas carbone : 5 voyages à faire en train de nuit en Europe

Tourisme bas carbone : 5 voyages à faire en train de nuit en Europe

Amoureux du voyage et de la nature, découvrez 5 destinations dépaysantes accessibles en train de nuit.

Thomas Guyot

Thomas Guyot

Co-fondateur

29/5/2023

Continuer à voyager loin ou renoncer à prendre l’avion ?

Telle est la dissonance interne qui résonne dans le coeur des voyageurs lorsqu’ils prennent conscience de l’impact carbone du transport aérien.

Et pourtant, lorsque l’on creuse un peu la cartographie (impressionnante) du réseau ferroviaire européen, on découvre qu’il est possible de rejoindre certaines destinations lointaines sans prendre l’avion, en voyageant confortablement et sans avoir à poser de jours de congés (ou presque) pour compenser la durée du trajet. Grâce aux trains de nuits.

Moyen de transport ayant progressivement disparu au fil des années, le train de nuit revient en force poussé par la forte demande des consommateurs pour des voyages bas-carbone.

  • Partir de Paris en fin d’après-midi et se réveiller en Ecosse le lendemain matin ?
  • Passer le cercle polaire arctique et voir des aurores boréales depuis sa couchette ?

C’est désormais chose possible. Le but de cet article est de vous présenter 5 itinéraires qui vous permettrons de rejoindre plusieurs destinations Européennes dépaysantes, autrefois seulement accessibles en avion.

Pour information, les destinations et itinéraires ont été sélectionnés selon 3 critères:

  • Il s’agit de destinations que la majorité des voyageurs rejoignent aujourd’hui en avion.
  • Au moins 2/3 du trajet à lieu en train de nuit. Ce critère est essentiel, car c’est ce qui rend ce voyage confortable malgré sa longueur (parfois plusieurs dizaines d’heures).
  • Tous les itinéraires proposés partent de Paris, France. Mais il est bien entendu possible de relier le départ des différents trains de nuits depuis d’autres capitales Européennes.

Bonne lecture et bon voyage !

Laponie Norvégienne : cercle polaire et aurores boréales

Reine, Lofoten, Norway

Le premier trajet proposé permet de rejoindre la Laponie Scandinave, et plus particulièrement l’archipel des Lofoten, un petit paradis sur terre situé au nord de la Norvège.

Destination jusqu’alors uniquement accessible en avion, l’ouverture récente du train de nuit Hambourg → Stockholm, opéré par la SJ vient changer la donne.

Attention, les aurores boréales se méritent : Vous allez devoir enchaîner 35h de train pour atteindre cette destination de bout du monde. Heureusement, une très grande partie du trajet se réalise en train de nuit, avec des couchettes par ailleurs très confortables (27h sur les 35h pour être précis).

Mais comme vous pourrez le constater, le jeu en vaut la chandelle.

Que faire en Laponie ?

La Laponie est une région qui s'étend sur le nord de la Norvège, la Suède et la Finlande.

Destination d’aventure, on s’y rend pour admirer les merveilles de la nature et du grand nord sauvage.

Comme vous vous en doutez, la saison est un élément important à prendre en compte lorsque l’on planifie un voyage en Laponie.

Voici une synthèse de ce que ce territoire propose.

- Aurores Boréales (en hiver seulement, de octobre à mars) : La Laponie est l’un des meilleurs (si ce n’est le meilleur) endroits au monde pour admirer les aurores boréales. En effet, elle est située sous la “ceinture d’aurores boréales”, c’est à dire la zone où les aurores apparaissent le plus fréquemment.

Autrement dit, si vous avez un temps dégagé, vous pourrez potentiellement observer des aurores boréales tous les soirs.

- Soleil de minuit : Posez-vous sur une plage orientée nord-ouest et profitez du coucher de soleil. Le soleil descend tranquillement… et amorce doucement un virage vers la droite. Il ne va pas disparaitre, mais longer l’horizon pour ré-apparaitre derrière vous, à l’est ! Ce “jour éternel” est appelé "Soleil de minuit". Pour l’observer, il faut se rendre au delà du cercle polaire entre début juin et mi-juillet. Plus largement, il ne fait jamais vraiment nuit entre mai et août.

Enfin, la destination propose la plupart des activités "nordiques" typiques de la Laponie: promenades en chiens de traineaux, ski, randonnée, etc.


Comment rejoindre la Laponie en train ?

Arctic Circle Train

Etape n°1 : Paris gare de l’Est → Hambourg, gare centrale

Pour s’y rendre, l’option la plus simple est de premièrement rejoindre la ville d’Hambourg en Allemagne. Le trajet se fait facilement en train (Plusieurs trains au départ de Paris Gare de l'Est par jour, avec un changement à Francfort) et prend environ 7h. Vous pouvez réserver le billet sur n’importe quel site de réservation de billets de train (SNCF, Trainline, etc.)

Nous vous recommandons de prévoir une arrivée à Hambourg avant 19h, afin d’avoir une marge de sécurité pour ne pas rater votre train de nuit.

Etape n°2 : Hambourg-Altona → Stockholm central

Cette fois ça y est, c’est le grand départ pour la Scandinavie.

Pour se rendre à Stockholm depuis Hambourg, il faut prendre le train de nuit au départ de la gare de Hambourg-Altona, qui est à environ 20min en métro de la gare centrale de Hambourg (à prendre en compte dans vos calculs pour la correspondance)

Le train de nuit part à 21h19, et arrive à 09h55 à Stockholm Central.

Pour acheter les billets, il faut vous rendre sur le site de la compagnie ferroviaire Suédoise: https://www.sj.se/en

Vous pouvez acheter plusieurs types de billets:

  • Billets classiques assis (l’option la moins cher mais la moins confortable)
  • Billets en cabine couchettes (4 couchettes ou 2 couchettes)

Le train passera par le nord de l’Allemagne, le Danemark, puis rejoindra la Suède grâce au gigantesque “pont-tunnel” de l’Øresund, qui relie Copenhague à Malmö.

Vous vous réveillerez dans un paysage de forêts et lacs (gelés l’hiver), avant d’arriver à Stockholm à 9h55.

Etape intermédiaire → Une journée à Stockholm.

Votre prochain train de nuit, pour rejoindre le nord de la Norvège part à 18h10 de la gare de Stockholm. Vous avez donc une bonne journée pour visiter la ville.

Si vous souhaitez déposer vos bagages, il y a un espace de consigne à 5min du quai. Vous pouvez déposer vos bagages en totale autonomie. Sachez également que l’espace de consigne propose des casiers “grand format” si vous avez une grosse valise ou bien des skis.

La gare étant en plein coeur de Stockholm, vous pourrez donc facilement accéder aux principaux monuments et quartiers touristiques à pied.

Etape n°3 : Stockholm central → Narvik (Norvège)

Voici arrivée la dernière étape du voyage, le fameux “Arctic Circle Train” ! Il s’agit de l'un des trains de nuit les plus longs d’Europe : 18h de train pour relier Stockholm à Narvik, la porte de l’archipel des Iles Lofoten.

Le dernier tronçon du voyage est reconnu comme étant l’un des plus beau d’Europe: vous passerez 1h30, à flanc de montagne, au milieu des fjords norvégiens. Paysages sublimes en été comme en hiver.

Départ à 18h10 de la gare de Stockholm pour arriver à Narvik en milieu de journée à 12h35.

Comme pour le précédent train, plusieurs options sont possibles: Sièges inclinables, cabines de 6 couchettes, cabines de 3 couchettes (que l’on peut réserver pour 2 personnes), voir même des cabines de 1 ou 2 avec lavabo et toilettes privées.

Le train propose également un wagon-restaurant (au rapport qualité/prix extrêmement mauvais, disons-le).

Pour acheter les billets, il faut vous rendre le site de la compagnie ferroviaire Suédoise: https://www.sj.se/en

Vous voici arrivé à Narvik, la porte des Lofoten !

Plusieurs options s’offrent à vous: Rejoindre la ville de Reine en bus depuis Narvik, monter plus au nord pour aller découvrir la région de Tromsø, profitez d’une session de Ski à la station de Narvik (ouverte toute l’année), etc.

Conseils concernant l'observation d'aurores boréales:

Si l’objectif principal de votre séjour est de voir des aurores, sachez qu’il est plus facile d’en observer depuis les terres que sur la côte, notamment car la météo côtière en hiver est assez capricieuse.

Ainsi, pour profiter au maximum de la région tout en augmentant vos chances d’en voir, nous vous recommandons de vous arrêter quelques jours à Abisko ou Kiruna, 2 villes suédoises desservies par le train arctique. Les 2 villes proposent des hébergements type “chalets” dans la nature et toutes sortes d’infrastructure touristiques. N’hésitez pas à vous y arrêter 3 ou 4 jours avant de reprendre votre route vers Narvik, via le train arctique.

Pour savoir si vous avez des chances d'observer des aurores, téléchargez l'application "Northern Lights Alerts". Très simple d'utilisation, l'application indique la probabilité d'observer des aurores si le ciel est dégagé en fonction du lieu où vous vous trouvez.

Écosse : distilleries, châteaux et cornemuse

Skye Island, Scotland

Le deuxième trajet vous emmène en Écosse, grâce au train de nuit Caledonian Sleeper.

Le Caledonian Sleeper vous permet de relier Londres à plusieurs destinations Écossaises, notamment Edimburg, Glasgow, Inverness, Aberdeen et Fort William.

L’aspect pratique de ce voyage est qu’il est très rapide: En partant de Paris en fin d’après-midi, vous arriverez le lendemain matin en Écosse.

Une téléportation express vers le chant des cornemuses, les distilleries et la nature sauvage des Highlands. Un conseil: réservez à l’avance !

Que faire en Écosse ?

L’Ecosse offre une grande variété de paysages et choses à découvrir.

Parmi les incontournables figurent Édimbourg, la capitale écossaise, avec son château emblématique et ses rues pavées ; le Loch Ness, célèbre pour son mystérieux monstre ; les Highlands, avec leurs paysages montagneux spectaculaires ; l'île de Skye, connue pour ses paysages époustouflants ; et la ville historique de Stirling, avec son château et son monument commémoratif de William Wallace. Les distilleries de whisky écossais sont également des attractions populaires pour les amateurs de spiritueux.

Comment rejoindre l'Écosse en train ?

London - Fort William Caledonian Sleeper between Tyndrum & Bridge of Orchy  - Friends of the West Highland Lines

Etape n°1 : Paris Gare du Nord → Londres Saint-Pancras

L’option la plus simple (et la moins carbonée) pour vous rendre à Londres est bien entendu le Train Eurostar, qui part de la gare du Nord à Paris et rejoint la gare de Saint-Pancras à Londres.

Des Eurostars partent à intervalle régulier toute la journée.

2 conseils:

  • Prenez bien vos billets à l’avance, car les prix peuvent sensiblement varier (de 45€ l’aller à 300€…)
  • Prenez bien en compte qu’il faut une quinzaine de minute pour aller jusqu’à la gare de London Euston (départ du train de nuit) depuis Saint-Pancras.

Attention ! Depuis le Brexit et le renforcement des contrôles douaniers il est nécéssaire d’arriver une bonne heure avant à la gare (l’enregistrement se termine 45min avant départ du train).

Etape n°2 : Londres Euston → Écosse

Une fois arrivé à la gare de Londres Euston, vous allez pouvoir embarquer dans l’un des trains de nuit de la Caledonian Sleeper.

Notez bien que la compagnie affrète plusieurs trains (Edimbourg, Glasgow, Fort William, etc…) qui ne partent pas à la même heure.

Par exemple, si vous souhaitez vous rendre à Fort William, la porte d’entrée des Highlands et ville la plus proche de l’île de Skye, vous devrez prendre le train de 21h15.

Prenez donc bien compte l'horaire de votre train en réservant votre Eurostar.

Les trains de la Caledonian Sleeper proposent plusieurs niveaux de confort: Sièges, Cabines à 2 et cabines individuelles. Il y a également un wagon restaurant et il est possible d’emmener son vélo dans le train.

Private Cabin - Caledonian Sleeper

Enfin, petite astuce :

Les prix du Caledonian Sleeper étant très élevés, il est vivement recommandé de prendre une carte de réduction. Elle vous donnera 30% de réduction sur le réseau. Indispensable si vous voyagez à plusieurs. Et surtout réservez à l’avance !

Pour réserver votre billet de train, c’est par ici: https://www.sleeper.scot/

Budapest : thermes, architecture et vie nocturne

Budapest, Hongrie

Capitale de la Hongrie, Budapest est probablement l’une des villes les plus intéressantes à visiter en Europe orientale, notamment pour son architecture, sa culture des bains thermaux et sa vie nocturne réputée dans toute l’Europe.

Bien qu’éloignée, Budapest est une ville très facile à relier en train: Départ en milieu d’après-midi depuis Paris, pour une arrivée le lendemain à 9h à Budapest. Un seul changement : Zurich.

Que faire à Budapest ?

Comme évoqué au dessus, le grand intérêt de Budapest réside dans la variété des activités à faire et choses à voir.

Pour ceux qui aiment visiter : promenades le long des rives du Danube et pour aller admirer les monuments emblématiques tels que le Parlement Hongrois et le château de Buda.

Pour ceux qui veulent profiter des thermes de Budapest: Gellért et Széchenyi sont les plus connus et les plus beaux. Par chance, ils sont assez grands (surtout Gellért) ce qui rend l’expérience agréable même en période touristique. Si vous avez de la chance, vous pourrez peut-être participer aux fameuses fêtes nocturnes dans les bains… Celles-ci n’arrivent que quelques fois dans l’année, avant de vider les bassins. Si c’est un incontournable pour vous, renseignez-vous auparavant pour tomber sur le bon week-end.

Enfin, n’oubliez pas de goûter les spécialités hongroises telles que le Goulash et les kürtőskalács.

Comment rejoindre Budapest en Train ?

L'EN 467 "Wiener Walzer" Zürich Hb - Budapest Keleti pu à … | Flickr
Wiener Walzer Train from Zurich to Budapest

Etape n°1 : Paris Gare de Lyon → Zurich

Notre première étape consiste à prendre le TGV Lyria entre Paris et Zurich. Pas de surprise ici, nous sommes sur un standard TGV classique. Vous pouvez prendre le train vers 16h pour arriver vers 20h à Zurich et attraper le train de nuit qui part à 21h40.

Ou bien prenez le train un peu plus tôt et profitez de votre journée à Zurich. La gare est située en plein centre, des consignes à bagages sont à votre disposition, donc idéal si vous voulez visiter la ville.

Etape n°2 : Zurich → Budapest

Le train de nuit qui relie Zurich à Budapest, le Wiener Walzer, part à 21h40 de la gare de Zurich.

Comme la plupart des trains de nuit, différentes options de confort sont proposées: siège, couchettes, couchette individuelle. L’un des intérêts de ce train est son faible coût comparé aux autres trains de nuit. Compter environ 60€ pour un trajet en couchette avec petit-déjeuner inclus. Pour les options les plus premiums, vous en aurez pour une centaine d’euros.

Pour prendre vos billets, rendez-vous sur le site de la compagnie ferroviaire autrichienne (oui, c’est eux qui opèrent le trajet, alors qu’on ne fait qu’y passer). Voici le lien: https://www.oebb.at/en/

ZURICH TO BUDAPEST BY SLEEPER TRAIN | Tickets from €59
2 beds cabins - Zurich to Budapest

Berlin : histoire moderne, culture alternative et vie nocturne

Pour ce 4ème trajet, direction Berlin, une capitale relativement méconnue et épargnée par le tourisme.

Depuis l’essor des vols “low-cost” il y a une dizaine d’années, Berlin est devenue une destination prisée des amateurs de musique électronique et culture alternative.

Il s’agit d’une destination facile d’accès et peu coûteuse si l’on s’y prend à l’avance.

On regrette quand même la suppression des trains de nuit direct Paris → Berlin (supprimés vers les années 2010). Mais étant donné le regain d’intérêt pour ce mode de transport, nous pouvons nous permettre d’espérer qu’elle sera bientôt ré-habilitée.

Que faire à Berlin ?

Reconnue pour sa vie nocturne, la ville est surtout réputée pour sa scène underground et sa musique électronique. Pourtant, Berlin dispose également d’une très grande richesse culturelle et historique, qui diffère de que l’on est habitué à voir en Europe car les évènements qui y sont liés sont récents.

Plusieurs monuments et musées vous permettront de vous replonger dans son histoire, de la fin de la deuxième guerre mondiale jusqu’à la chute du mur de Berlin, dont les vestiges sillonnent encore la ville.

Il s’agit également d’une destination idéale pour les amateurs d’art, entre le musée de Pergame et l’île aux musées. Enfin, la ville dispose d’une architecture absolument unique, avec un contraste entre les anciens blocs Ouest / Est saisissant et des bâtiments historique comme la porte de Brandebourg et le Reichstag.

Berlin clubs

Comment rejoindre Berlin en train ?

Etape n°1 : Paris Gare de l’Est → Mannheim

La première étape est très simple: Départ de Paris Gare de l’Est pour Mannheim.

Le trajet dure environ 3h, et peut-être opéré soit par la SNCF, soit par la Deutsche Bahn. (A noter que les trains de la Deutsche Bahn sont plus confortables).

Le train de nuit pour Berlin partant de Mannhein à 23h40, vous pouvez donc prendre le train de 19h06 pour arriver à Mannheim à 22h17.

Etape n°2 : Mannheim → Berlin

Depuis que la Deutsche Bahn a abandonné son offre de train de nuit, c’est OBB, la compagnie autrichienne qui s’occupe des liaisons nocturnes en Allemagne. Via le fameux "Nightjet".

Ce train dispose d’une variété très large de classes: Sièges, compartiments de 6 à 1, Compartiments de luxe, etc… Les prix sont variables, mais le tarif d’entrée pour une couchette est de 59€ (compartiment de 6).

Le train part à 23h42 de Mannheim et arrive à 7h54 à Berlin, aux aurores.

Pour acheter les billets, rendez-vous sur le site de l’OBB: https://www.oebb.at/en/

La Sicile : criques, farniente et gastronomie

Sicilian Creek

Pour finir, une des destinations les plus étonnantes à faire en train de nuit puisqu’il s’agit… d’une île ! Et accessoirement la seule destination “soleil” parmi les 5 proposées.

En effet, grâce à la liaison ICN (InterCityNotte) 1963, il est possible de rejoindre Palerme, en Sicile, en train de nuit.

Ceci grâce à un passage en Ferry, sur lesquels les wagons vont être montés pour permettre la traversée du détroit de Messine qui sépare la Sicile de l’Italie continentale.

Que faire en Sicile ?

La Sicile, plus grande île de la Méditerranée, offre une large diversité d’activités culturelles et naturelles.

Les passionnés d’histoire exploreront Syracuse pour découvrir ses vestiges archéologiques et son théâtre grec ou bien visiterons la vallée des temples à Agrigente, tandis que les amoureux de la nature partirons découvrir le volcan de l’Etna.

Destination farniente par excellence, n’oubliez pas de profiter de la Dolce Vita italienne en vous rendant aux plages de San Vito Lo Capo ou bien la plage de Mondello, et en profitant bien entendu de la gastronomie locale.

Attention: Pour les personnes sensibles à la chaleur, il est recommandé d’éviter la saison estivale entre Juillet et Août où les températures peuvent dépasser les 40°c par endroit (48,8°C enregistré en Août 2021…)

San Vito Lo Capo beach

Comment rejoindre la Sicile en train ?

Etape n°1 : Paris Gare de Lyon → Milan-Centrale

La première étape du trajet consiste à rejoindre Milan, d’où part le train de nuit pour Palerme.

De nombreux trains permettent de relier Paris à Milan. La seule chose à avoir en tête au moment des réservations est que le train de nuit pour la Sicile quitte la gare de Milan à 20h10.

Plusieurs options :

  • Prendre le train direct affrété par Trenitalia qui part de Gare de Lyon à 07h28 et arrive à Milan à 14h07. Cela vous laisse quelques heures pour flâner à Milan avant de reprendre le train, et vous donne une marge de sécurité en cas de retard.
  • Passer par la suisse avec un TGV Lyria jusqu’à Genève puis train jusqu’à Milan. Cela rajoute une correspondance mais vous permet d’être plus flexible niveau horaires car il y a plus de trains au départ de Paris.
ICN 1963 - Italian night train

Etape n°2: Milan-Centrale → Palerme Centrale

Accrochez-vous, car il s’agit du plus long voyage parmi les 5 destinations proposées ! 20h45 de train pour traverser complètement l’Italie du Nord au Sud, sans escale. Encore plus long que le train Arctique !

Le train ICN 1963 part à 20h10 de la gare de Milan-Centrale pour arriver à 16h55 en gare de Palermo Centrale.

A l’instar des autres trains de nuit, ce train propose différents types de classes, de l’assise simple à la cabine privative.

Le passage le plus original étant… la traversée du détroit de Messine au cours de laquelle les wagons sont directement embarqués sur un Ferry pour la traversée.

Ce trajet, également magnifique, vous permettra d’admirer l’Italie du sud, ses montagnes et ses criques durant toute la deuxième partie du voyage.

Sur la même thématique

Parlons de vos enjeux de décarbonation

Demander une démo