Bilan Carbone des Entreprises : Mode d'Emploi

Bilan Carbone des Entreprises : Mode d'Emploi

Qu'est-ce qu'un bilan carbone ? Pourquoi est-il important de le faire ? Comment faire le bilan carbone de votre entreprise ?

23/3/2021

Vous n’avez pas le temps de lire ? On vous fait un récapitulatif juste en dessous. 😊

  • Un bilan carbone est l’outil qui va permettre de mesurer les émissions de gaz à effet de serre d’une entreprise sur une période d’un an.
  • Le bilan carbone va devenir de plus en plus indispensable suite aux évolutions réglementaires.
  • C'est un outil basé sur 3 périmètres d’action : les émissions directes de l’entreprise (ex : consommation du carburant), les émissions indirectes liées à la consommation d’énergie (ex :électricité) et les autres émissions indirectes (achats, déchets…).
  • Un bilan carbone est fait sur mesure et doit correspondre à vos attentes et à votre plan RSE.
  • Un bilan carbone peut être un avantage concurrentiel. Il est notamment de plus en plus demandé dans le cadre d’appels d’offres.
  • Un bilan carbone ça peut permettre de faire des économies.
  • Un bilan carbone c’est un premier pas pour respecter la planète.

Bilan Carbone des Entreprises : Mode d'Emploi 📖

Avec un réchauffement climatique de plus en plus important et de nouveaux records de chaleur presque chaque année, on dit souvent qu’il est indispensable pour les entreprises de réduire leurs émissions de CO2 en adoptant une stratégie RSE adaptée. Celle-ci passera généralement par un bilan carbone réalisé par un acteur extérieur qui proposera un plan d’action.


Envie de tout savoir sur le Bilan Carbone ? On vous explique tout ici ! 👇 

La définition du bilan carbone 🍃

Le bilan carbone ou Bilan GES a été défini par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie appelé également ADEME comme l’outil qui permet d’évaluer la quantité de gaz à effet de serre captée dans l’atmosphère sur un territoire donné. Ce bilan sera ensuite exprimé en dioxyde de carbone équivalent (CO2e).


Les étapes d’un bilan carbone 🧐

On trouve deux grandes étapes dans la réalisation d’un bilan GES. Tout d’abord il s’agit de définir les gaz à effet de serre qui vont être comptabilisés puis dans un second temps délimiter le périmètre d’action qui va être pris en compte.

1/ Les différents types de gaz du bilan carbone

Les différents types de gaz qui vont rentrer dans le calcul d’un bilan carbone pour une entreprise sont les suivants :

-  Le dioxyde de carbone : CO2

-  Le protoxyde d’azote : N2O

-  Le méthane : CH4

-  L’Hexafluorure de soufre : SF6

-  Les hydrofluorocarbures : HFVs

-  Les Perfluocarbures : PFCs

Ces différentes émissions vont par la suite être converties en CO2 afin de pouvoir réaliser une formule très simple : émissions de CO2 = quantité consommée x facteur d’émission.

Un facteur d’émission étant le ratio entre la quantité de gaz à effet de serre émis par un produit ou une matière et la valeur caractéristique de l’objet mesurée en CO2 (selon l’unité qui lui correspond le mieux tel que gramme ou kilogramme de CO2).

2/ Les 3 scopes d’un bilan carbone

Voici l’étape la plus complexe de votre bilan carbone. Un scope désigne un périmètre dans lequel seront analysés les émissions de gaz à effet de serre de l’organisation ou du produit. Les scopes vont du plus réduit avec le scope 1 au plus général avec le scope 3.

Scope1 ou les émissions directes

Il s’agit des émissions de CO2 qui sont directement liées à l’activité de votre entreprise telles que la consommation et l’utilisation de combustibles(carburant) et toutes les émissions provenant de sources dites fixes (votre équipement, vos bâtiments…), les procédés hors énergie ainsi que la biomasse. Si votre entreprise a utilisé du pétrole lors du processus de fabrication de votre produit, ces émissions de gaz à effet de serre seront comptabilisées dans ce scope.

Scope2 ou les émissions indirectes liées à la consommation énergétique

Ce scope va prendre en compte vos émissions de gaz à effet de serre qui vont être liées à la consommation d’énergie lors de votre processus de production que ce soit sous la forme de chaleur ou de froid et de l’électricité. 

Scope3 ou les autres émissions indirectes

Lorsque l’on parle de Scope 3, nous pensons aux émissions de CO2 qui ne font pas parti du processus de production du produit ou du service mais à d’autres étapes de son cycle de vie tels que la fabrication, le transport, l’utilisation finale du produit par les clients mais également sa gestion lorsque le produit est en fin de vie (recyclage, stockage, etc…). Nous pourrons y trouver par exemple vos achats de produits et services mais également les déplacements professionnels de vos employés.
Le Scope 3 étant le plus « général » en terme de périmètre, il sera souvent à l’origine de la plus grande quantité de gaz à effet de serre émise par votre entreprise.

 

Ex : Bilan Carbone d’une société exerçant dans le secteur de l’agro-alimentaire

 

Le bilan carbone de votre entreprise doit donc correspondre aux critères suivants :

-  Il doit couvrir les deux premiers Scopes obligatoirement, le Scope 3 étant facultatif à ce jour.

-  Il doit vous permettre d’avoir une vision détaillée des émissions de gaz à effet de serre émises par votre entreprise.

-  Il doit couvrir un maximum d’émission de gaz à effet de serre pour vous permettre d’identifier un maximum de leviers de réductions.

-  Il doit parvenir à mettre en place une stratégie bas carbone sur le long terme 

Un bilan carbone, juste avoir bonne conscience ou avantage concurrentiel ?

Finalement, après la lecture de cet article vous êtes en droit de vous demander« Mais pourquoi faire un bilan carbone si je ne suis pas obligé de le faire et qu’à première vue cela ne rapporte aucun retour surinvestissement ? »

Et bien car le bilan carbone se révèle être un avantage compétitif de plus en plus clé, pour les raisons décrites ci-dessous :

Répondre aux attentes de vos clients

Avoir une entreprise qui respecte son environnement est un excellent moyen pour celle-ci de se démarquer de ses concurrents et de générer une image positive.Communiquer par rapport à sa politique RSE est une option pour attirer une nouvelle clientèle, toujours plus soucieuse de l’empreinte écologique des entreprises.

Attirer des investisseurs

Nous trouvons désormais des labels RSE qui peuvent être obtenu par rapport à la conduite d’un bon projet RSE. La transparence auprès de vos investisseurs est primordiale pour avoir la confiance de ceux-ci (personne n’investit dans une entreprise qui va à l’encontre du réchauffement). Enfin, une stratégie RSE ambitieuse vous donnera également un avantage compétitif vis à vis de vos concurrents sur le long terme.

Pour réduire sa consommation d’énergie et optimiser vos coûts

Réaliser un bilan carbone permet de comprendre là où vous pouvez faire des économies et consommer moins de gaz, d’électricité ou de chauffage. Cela peut permettre également d’optimiser vos coûts de transport !

Pour notre planète

En effet, si la consommation d’énergies fossiles ne réduit pas de 5% tous les ans et que nous ne respectons ainsi pas l’accord de Paris, la hausse de la température de la planète sera supérieure à 2°C et les conséquences seraient potentiellement dramatiques : des réfugiés climatiques de plus en plus nombreux, des espèces animales qui disparaitraient.

Superbe ! Mais combien ça coûte ? 💸

Cette question est tellement vaste qu'on s'est dit que ça méritait bien un petit article explicatif 👇

www.traace.co/post/bilan-carbone-combien-ca-coute

Merci à vous si vous êtes allés au bout de cet article ! Cela veut dire que nous ne sommes pas les seuls à vouloir agir dans le bon sens. 😏

Très belle journée, pauvre en carbone.

L'équipe Traace

Dernières actualités

Marquez l’histoire sans laisser de traces.