Développement durable : quels sont les 3 piliers derrière ce concept ?

Développement durable : quels sont les 3 piliers derrière ce concept ?

Le développement durable : tout le monde en parle mais savez-vous vraiment ce qui se cache derrière ce terme ? On vous explique tout !

12/7/2021

Construire sa stratégie RSE en respectant les fondements du développement durable : ce sujet est au centre de toutes les conversations, mais savez-vous vraiment ce que cela signifie? Qu’est-ce que le développement durable ? Quelles sont les actions que les entreprises doivent mettre en place pour s’aligner avec les 17 objectifs de l’ONU ?

Le Développement Durable

La notion de développement durable apparait pour la première fois dans le rapport Brundtland, lors de la Commission mondiale sur l’environnement et le développement de 1987. C'est à ce moment-là qu'une première définition voit le jour :

« Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. »

Ce rapport et cette définition permettent d’identifier les trois piliers du développement durable:

  • Le pilier économique
  • Le pilier écologique
  • Le pilier social

Les organisations s’appuient sur ces trois piliers pour mettre en place leur stratégie RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), mais comment peut-on les définir concrètement?

L’axe économique

Cet axe se base sur la capacité des entreprises à développer un système économique responsable. Le but est de créer des emplois dignement rémunérés tout en limitant l’impact de leur production sur l’environnement.

L’axe environnemental

Le piler environnemental du développement durable pousse les entreprises à développer leur activité tout en préservant l’environnement, ce qui signifie :

  • Évaluer précisément leurs consommations de ressources naturelles, afin de les diminuer ou de les optimiser.
  • Réduire leurs émissions, que ce soit les émissions de gaz à effet de serre ou de déchets divers.

Il est donc primordial de connaitre précisément l’impact de l’ensemble des activités de l’entreprise pour mettre en place une stratégie RSE efficace. Pour se faire, la réalisation d’un bilan carbone fait partie des diagnostics à mener afin de s’engager rigoureusement et sérieusement en faveur du développement durable.

L’axe social

Afin d’être en accord avec le pilier social, une entreprise se doit de satisfaire les besoins d’équité et de respects des droits individuels, c’est-à-dire les besoins de santé, d’éducation, d’habitat ou encore de prévention à l’exclusion.

Pour une entreprise, cela se traduit par le fait de contribuer au bien-être des parties prenantes (bien être des employés au travail, transparence et honnêteté avec les clients et les fournisseurs …), de lutter contre l’exclusion (égalité homme-femme, aider à la réinsertion, veiller à l’accessibilité des locaux pour les personnes à mobilité réduite …) ou encore de favoriser la solidarité (achat de matières premières labellisées, partenariat avec des associations locales …).

Le développement de cet axe social améliore nettement la qualité de vie au travail et le bien-être des salariés, et peut être un excellent moyen de conserver les talents plus longtemps au sein de l’organisation.

La vision d'ensemble du développement durable

Les trois piliers du développement durable sont interdépendants. Si l'un des axes est moins développé que les autres, alors la stratégie RSE de l'entreprise ne sera pas considérée comme durable. Elle doit pouvoir agir sur l’ensemble de ces trois domaines simultanément, le développement durable étant un concept pluridisciplinaire.

Il est courant de représenter les 3 axes du développement durable grâce à des cercles interconnectés.

Le développement durable se trouve à la jonction de ces trois domaines.

Être en accord avec les objectifs de développement durable de l’ONU.

Afin d’encourager le développement durable, l’ONU a fixé 17 objectifs pour sauver le monde (https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable/) organisés selon les 3 piliers évoqués précédemment. Parmi eux, nous pouvons retrouver des objectifs pour :

  • Une énergie propre et à un coût abordable
  • Des villes et des communautés durables
  • Une consommation et une production responsables
  • Des mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques

Les entreprises ont un grand rôle à jouer dans l’atteinte de ces objectifs. En effet, une bonne stratégie RSE peut drastiquement réduire les problématiques identifiées par l'ONU. La réduction des émissions carbone de votre entreprise fait partie des actions efficaces pour atteindre ces objectifs. Il va de soi que pour améliorer l'impact de votre entreprise sur le long terme il faut tout d'abord mesurer votre impact initial. La réalisation de bilans carbones réguliers est donc un point de départ nécessaire à la construction d'une stratégie RSE cohérente et efficace.

Mettre en place une stratégie RSE durable: comment agir?

Il est parfois difficile de savoir par où commencer lorsque l'on souhaite implanter le développement durable au coeur de sa stratégie RSE. Pour vous aider, voici une liste non exhaustive d'actions réalisables :

  • Réaliser régulièrement un bilan carbone de l'intégralité de vos activités afin de suivre vos émissions. Des outils, comme le SaaS Traace, peuvent vous aider dans cette démarche. Au-delà de la mesure carbone, il permet également de concevoir des trajectoires d'émissions et de suivre l'évolution de vos actions de réduction. Ce type de mesures a, d’une part, un impact économique positif sur votre entreprise, en maîtrisant la dépendance aux matières carbonées, dont les prix ne cessent d’augmenter. D’autre part, réduire l’impact de ses activités sur l’environnement permet de limiter le réchauffement climatique, et donc la modification considérable des écosystèmes et de nos sociétés (hausse des températures, des mouvements de migration…).
  • La valorisation de vos déchets auprès de partenaires locaux peut permettre de réduire vos émissions carbone ainsi que la pollution induite par le rejet de déchets dans la nature.
  • Sensibiliser vos collaborateurs à l'utilisation du vélo et de la marche comme moyen de transport. Votre entreprise peut également acheter des vélos qu'elle mettra à disposition de ses employés, faisant ainsi écho à la dimension sociale (améliorer la QVT) du développement durable.

Dernières actualités

Marquez l’histoire sans laisser de traces.